A la UnePolitique

55e anniversaire du PDG : Ali Bongo Ondimba, un discours aux allures de bilan

Ecouter cet article

La joie d’Ali Bongo Ondimba de se retrouver, ce dimanche 2 avril 2023, parmi sa grande famille que constitue le Parti démocratique gabonais (PDG), était indescriptible. Car, pour lui, la commémoration du 55e anniversaire du PDG dont il est du reste le président, est l’occasion de regarder dans le rétroviseur et de se projeter vers l’avenir.

En parlant de bilan, Ali Bongo Ondimba s’est abstenu de remonter jusqu’à l’année (1968) de la fondation du parti au pouvoir. Encore au moins jusqu’en 2009.

En revanche, il s’est prononcé sur les sept ans de son deuxième mandat à la tête du Gabon. «Un septennat durant lequel tout n’a pas été parfait, avec des points qui restent à améliorer. Dans certains domaines, nous ne sommes pas allés aussi vite que je l’aurais souhaité», a-t-il admis.

Dans son discours aux allures de bilan, le chef de l’État trouve tout de même immense la distance parcourue au cours du septennat finissant. Non sans engager sa formation politique vers le triple scrutin (présidentiel, legislatif et local) prévu cette année.

«Aucun de ces scrutins ne doit être négligé. Tous doivent être rigoureusement, minutieusement préparés. Certes, le PDG est en position de force.
Mais gare à l’excès de confiance», a prévenu Ali Bongo Ondimba. Rappelant que toutes ces élections se joueront à un seul tour.

 

Caroline Bivigou

Laisser un commentaire