A la UneFaits divers

Affaire Esther Miracle : le DG de la Marine Marchande fait de graves révélations

Ecouter cet article

En détention préventive dans les geôles du B2 depuis lundi dernier, l’ancien DG de la Marine Marchande vient de passer à table. L’interrogatoire serré des agents de la DGCISM a eu raison de Fidèle Angoué Mba qui a finit par passer aux aveux.

De sources dignes de foi, le désormais ex directeur général de la Marine Marchande vient d’avouer avoir fait preuve de laxisme et de négligence concernant le dossier Royal Cost. En effet, a-t-il confié aux enquêteurs, c’est sur demande de son directeur de la Flotte marine, un certain Bernardin Endamane Engone, qu’il a signé le certificat d’homologation au navire Esther Miracle.

Ce n’est pas tout, il avoue également avoir délivré ce sésame sans qu’aucun document afférant à la navigation du navire ne lui ait été présenté. « Fidèle Angoué Mba n’a même pas exigé de voir la certification attestant que le bateau avait bel et bien subi des réparations dans les règles de l’art » confie  une source proche du dossier.

Sitôt ces révélations faites, la DGCISM a de suite procédé à l’interpellation de Bernardin Endamane Engone. Lui aussi, vient de rejoindre son DG et le responsable de Royal Cost.

Site Web | Plus de publications

Comments (3)

  1. Était-il sous pression pour signer un tel document? Qu’est ce qui a motivé la signature dudit document ?

  2. Ce drame tragique causé par le naufrage de ce fameux bateau aurait pu être évité. Tout simplement à cause des appétits pécuniaires des dirigeants gabonais, voilà des familles endeuillées. Et c’est triste. J’espère qu’ils sortiront toutes ces dépouilles des eaux afin que des familles fassent le deuil.

  3. Vraiment le PDG et ses employés sont là pour de l’argent seulement ! Le pays est pare terre honnêtement !

Laisser un commentaire