A la UnePolitique

Akieni: fin de la tournée républicaine dans le G2 sous fond d’émouvante réconciliation

Ecouter cet article

Lors de sa visite à Akieni dans le cadre de sa tournée républicaine entamée depuis quelques semaines, le président de la République a eu l’opportunité d’interagir avec ses compatriotes. Parmi les personnes présentes se trouvait Léon-Paul Ngoulakia, cousin d’Ali Bongo, qui, après un court passage dans l’opposition, a exprimé son souhait de réintégrer les rangs du Parti Démocratique Gabonais.

Cette visite à Akieni a été marquée par un événement significatif. Léon-Paul Ngoulakia, cousin germain du chef de l’État, a exprimé son désir de réintégrer le Parti Démocratique Gabonais, après avoir soutenu Jean Ping lors de l’élection présidentielle de 2016. « Dans quelques mois, d’importantes batailles se préparent. En tant que votre frère, je souhaite être à vos côtés pour mener cette bataille. C’est pourquoi j’ai décidé de réintégrer le Parti Démocratique Gabonais », a déclaré l’ancien chef des services de renseignements gabonais.

Conscient d’avoir offensé son frère en rejoignant l’opposition en 2015, Léon-Paul Ngoulakia a profité de cette rencontre pour présenter publiquement ses excuses à Ali Bongo Ondimba. « Selon la tradition Bantu, il est de notre devoir de présenter des excuses lorsqu’on offense un Chef. Cela a été fait lors de notre rencontre familiale lors des funérailles de notre mère, Marie-Louise Adyra Dabany », a souligné Léon-Paul Ngoulakia.

Les excuses ont été acceptées par le président de la République, qui a chaleureusement embrassé son frère sous les applaudissements de la foule. Ce geste d’affection symbolique a été accompagné d’une émotion perceptible chez les deux personnalités, clairement soulagées de renouer les liens qui avaient été rompus en raison des ambitions politiques de chacun.

Laisser un commentaire