A la UneÉconomie

Arrêt du trafic ferroviaire : pour rallier Franceville, les voyageurs doivent dépenser 216.300 FCFA d’ici le 1er janvier 2023

Ecouter cet article

L’arrêt du trafic ferroviaire causé par un éboulement de terrain en début de semaine, va avoir de lourdes conséquences sur les activités entre Libreville la capitale gabonaise et Franceville, deuxième province du pays. Pour preuve, si le gouvernement peine à trouver des solutions urgentes en vue de maîtriser la situation, ce sont les acteurs économiques du secteur de l’aviation qui peuvent commencer à se frotter les mains.

Pour le cas de la compagnie de transport aérienne, Afrijet, si pour l’heure les prix des déplacements entre les deux lieux stagnent à 95,000 FCFA, ces derniers vont atteindre d’ici le 1er janvier 2023, la barre de 216,300 FCFA au départ de Libreville.

Un tarif incompris du Grand public, peu habitué à emprunter ce moyen de locomotion, qui soulève déjà des interrogations. Étant ravitaillé à plus de 80% en carburant, en vivres et autres produits de première nécessité par voie ferroviaire, cette rupture va entraîner des dégâts importants dans les prochains jours si rien n’est fait.

Evrah Bavek

Laisser un commentaire