Non classé

CEEAC : vers le renforcement des mécanismes de transparence

Une vue des drapeaux des pays membres qui y ont pris une part active. ©DR

GT 30 août 2022 – En marge de la semaine africaine du climat qui se déroule à Libreville du 29 août au 02 septembre prochain, la Commission de la Communauté Économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), en partenariat avec le secrétariat exécutif de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), l’Initiative pour la Transparence de l’Action Climatique, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA), organisent ce 31 août 2022, le Dialogue Africain sur le Cadre de Transparence Renforcé (CTR).

En effet, financé à hauteur de 1, 800,000 dollars américains (plus d’un milliard de FCFA) pour une durée de 3 ans, le projet du Centre Régional de Transparence de l’action climatique pour l’Afrique centrale est un cadre collaboratif qui vise, entre autres, l’accompagnement des états membre de la Communauté, à travers le soutien de leurs efforts pour construire et améliorer des cadres de transparence durables et complets au niveau national.

Dans cette logique, la mise en œuvre intégrale du nouveau Cadre de Transparence est prévue à partir de décembre 2024 où les états parties sont appelés à présenter leurs premiers rapports nationaux dans le CTR.

De plus, cette rencontre entend préparer la COP 27 prévu du 7 au 18 novembre 2022 à Sharm el Sheikh en République d’Égypte.

La Rédaction
Plus de publications

Laisser un commentaire