Société

CNSS : après le kidnapping d’une employée, l’administration provisoire sort du silence

Ecouter cet article

Au lendemain du kidnapping survenu le vendredi 11 novembre dernier d’une agente de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), l’administration provisoire de cette entité est sortie du silence via un communiqué de presse.

Ci-dessous, le communiqué de presse

Menaces, intimidations et maintenant répression, voilà l’envers du décor des réformes engagées à la CNSS, à la suite de la décision sans appel des plus hautes autorités de l’Etat de placer l’Institution sous la tutelle d’un Comité de surveillance et de contrôle.

Dans la journée du vendredi 11 novembre 2022, une agente en fonction au service audit, a été kidnappée en plein jour aux abords de l’Institution, rapporte le service communication de la CNSS.

Séquestrée pendant plusieurs heures, la jeune femme a été relâchée par ses ravisseurs à la nuit tombée, l’abandonnant devant le portail de la Caisse dans un total état de choc.

Pour les agents de la CNSS solidairement affectés par le rapt de leur collègue, une cellule d’accompagnement psychologique a été mise en place pour leur apporter tout le soutien nécessaire face à cette situation déplorable.

Rappelons que dès son installation, l’équipe mise en place par le Gouvernement a diligenté plusieurs missions d’audit pour conduire les réformes nécessaires au redressement de la Caisse.

Ces missions menées en grande partie par les organes de contrôle interne ont permis de détecter plusieurs irrégularités, donnant lieu à l’arrestation et au licenciement de quelques agents véreux.

 

Jean Marc Azizet
Plus de publications

Laisser un commentaire