A la UneSociété

Déclaration de biens des candidats aux élections : Les formulaires sont disponibles à la CNLCEI

Ecouter cet article

La ligne droite des élections générales au Gabon a été amorcée. Pour preuve, le président de la Commission nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite (CNLCEI),a réceptionné au siège de l’institution, ce 22 juin 2023, les imprimés du formulaire et du récépissé de déclaration des biens de candidat aux élections politiques, en prélude à ces futures joutes électorales, déterminantes pour le pays.

C’est donc en application des dispositions de l’article 8 nouveau de la loi 041/2020 du 22 mars 2021, que le Parlement a institué la production du récépissé de déclaration de biens par tout candidat lors de toute élection politique. Ainsi pour se conformer à cette disposition, la Commission nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite a réceptionné, par le biais de son président,les imprimés du formulaire et du récépissé de déclaration des biens des candidats aux élections politiques au Gabon.

«Ces formulaires que nous venons de recevoir répondent bien à ceux que nous avons souhaité avoir. Il s’agit du formulaire spécial élection. Ils sont différents des formulaires ordinaires. Il ne faut pas les confondre avec celle de la déclaration habituelle que font les dépositaires de l’État (agents publics)», a indiqué Nestor Mbou, précisant qu’ils sont de trois types, selon les élections (locales, législatives et présidentielle).

Selon le président de la CNLCEI, cette nouvelle disposition légale participe doublement à l’enracinement de la bonne gouvernance et de la démocratie dans notre pays. L’absence de ce récépissé de déclaration de biens est un motif légitime de rejet du dossier de candidature par le Centre gabonais des élections.

«Dorénavant, le récépissé de déclaration de bien, par les candidats à une élection politique, devient une pièce exigible dans le dossier de candidature», a rappelé le président du CNLCEI, Nestor Mbou.

Laisser un commentaire