A la UneSociété

Dédommagement des sinistrés du Moyen-Ogooué : le gouvernement tient parole

Ecouter cet article

Les victimes des inondations dans la province du Moyen-Ogooué sont enfin passées à la caisse après quatre mois d’attente.

Dès le 9 février dernier, les sinistrés des inondations qui ont frappé la province du Moyen-Ogooué en novembre de l’année dernière ont commencé à percevoir leurs dus, apprend-t-on de source officielle.

D’après ces mêmes sources, environ 1403 personnes sinistrées préalablement  recensées  vont se répartir la somme de 158.200.000 francs disposée à cet effet par le gouvernement de la République.

Ce paiement intervient avec quatre mois de retard, mais il semblerait que ce fut pour la bonne cause. On signalait, en effet, des « bourrages des listes définitives ». Et même que des tensions nées de ces soupçons de tripatouillage des listes, avaient emmené les décideurs à  tout bloquer, le temps d’y voir plus clair.

L’enveloppe concerne les sinistrés recensés sur toute la province. À savoir : 100 millions de francs CFA pour ceux de Lambaréné, 43,2 millions de francs CFA pour les victimes du département de l’Ogooué et des lacs et 15 millions de francs CFA pour les sinistrés de la commune de Ndjolé et le département de l’Abanga-Bigné.

 

Site Web | Plus de publications

Laisser un commentaire