A la UneSociété

Dessins animés indécents sur Canal+, plusieurs parents tirent la sonnette d’alarme.

Ecouter cet article

De plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer la qualité de certains programmes télévisés diffusés sur le bouquet Canal-SAT en longueur de journée, principalement les dessins animés à caractère sexuel.

Depuis le début des années 2000, l’opérateur Canal SAT s’est considérablement fait une place dans les 3/4 des ménages gabonais. Avec sa multitude de chaînes et la diversité des programmes proposés, plusieurs ont su trouver leur compte au fil du temps, chose qui a largement contribué à la fermeture de certaines salles de cinéma car tout y est pour passer de belles soirées en famille. Seulement au fil des années certains programmes introduits ont commencé à attirer l’attention de plusieurs parents au regard de leur caractère sexuel. Nous marquons un stop sur les dessins animés.

Cette catégorie de programme qui captive l’attention des tout-petits et des plus jeunes représente aujourd’hui un danger pour les enfants de cette frange d’âge, bien évidemment il ne s’agit pas de tous les dessins animés, mais de ceux là qui font la promotion de la sexualité de tout genre. On y retrouve des personnages homosexuels, transgenres , bisexuels, pédophiles. La qualité des scènes diffusées laissent à désirer et contraignent plusieurs parents à réagir, certains vont jusqu’à le dénoncer sur la toile quand d’autres encore prennent simplement des mesures visant à protéger leurs enfants de ces pratiques jugées abominables. « J’ai interdit à mes enfants de regarder certaines chaînes sur canal+ car depuis qu’ils ont commencé à introduire la sexualité dans certains dessins je trouve que les enfants sont en danger. » A laissé entendre un parent.

Cette situation qui fait couler beaucoup d’encre et de salive mérite que les autorités gabonaise prêtent un regard particulier dessus et prennent des mesures qui conviennent. Le Ministère de la Communication, la Haute Autorité de la Communication sont donc invités à se pencher très rapidement sur la question.

Laisser un commentaire