Société

Éducation : calendrier des examens de fin d’année de l’enseignement général et technique et professionnel

Ecouter cet article
Le Ministère de l’Education Nationale chargé de la Formation civique a annoncé le programme définitif des examens de fin d’année en République Gabonaise pour le compte de l’année scolaire en cours. Pour ce qui est du Certificat d’étude primaire (CEP) les épreuves écrites se dérouleront le 16 mai 2023. Le Brevet d’études du premier cycle (BEPC) quant à lui aura lieu du 4 au 28 avril pour les épreuves pratiques d’EPS. Les épreuves écrites de cet examen se feront du 23 au 25 mai,tandis que les épreuves d’oral en anglais se passeront du 29 mai au 3 juin. Concernant le baccalauréat, les épreuves pratiques d’EPS auront lieu du 22 mai au 9 juin sur toute l’étendue du territoire et les épreuves écrites d’EPS, le 10 juin. Les épreuves écrites de cette session 2023 vont du 13 au 17 juin. Les épreuves orales du 1er groupe s’étendront du19 au 23 juin et celles du 2eme groupe du 27 au 29 juin. Pour les examens techniques et professionnel le CAPI se déroulera du 17 au 21 avril et le CAPC du 2 au 9 mai. Le BEPTM avec les soutenances des rapports de stage sera du 15 au 17 mai. Le BEPI quant à lui sera du 11 au13 mai avec les soutenances de rapport de stage ou thèmes de recherche. Le BEPTM s’effectuera du 15 au 20 mai que ce soit les épreuves écrites et pratiques. Le BT sera du 15 au 26 mai avec les épreuves écrites et pratiques. Le BB1 et BB3, le 10 mai pour les épreuves écrites et pratiques. Le DENC du 22 au25 mai avec les soutenances des rapports de stage ou thèmes de recherche à la même période. Le baccalauréat professionnel et technique vont se tenir du 3 au 20 mai pour les épreuves d’EPS, du 10 au 22 juin pour les épreuves écrites,orales et pratiques du 1er groupe. Et du 26 au 29 juin pour le 2eme groupe. Cette session 2023, qui intervient dans un contexte où les autorités ont assuré une année scolaire sans grève et sans blocage de la part des syndicalistes, démontre les efforts consentis par les pouvoirs publics pour assurer une année scolaire de qualité.

Laisser un commentaire