A la UnePolitique

Élection présidentielle 2023 : 27 dossiers de candidature enregistrés

Ecouter cet article

Au terme de la procédure d’inscription et d’enregistrement des dossiers de candidature pour l’élection présidentielle de 2023,le Centre gabonais des élections (CGE) a enregistré 27 candidatures. Le 26 août prochain, l’élection présidentielle qui sera combinée aux élections législatives et locales, a vu tous ces dossiers être déposé dans les délais impartis, a-t-on appris de source bien informée.

Paulette Missambo présidente de l’Union nationale et Victoire Lasseni Duboze présidente de l’Union des alliances pour une nouvelle Afrique (UANA),toutes deux anciennes ministres sous l’ère Omar Bongo, sont les deux femmes qui ont décidé de passer le rubicon parmi les autres candidats.

D’après notre source, 4 candidats ont des dossiers incomplets. Principale raison, absence de la quittance du Trésor attestant avoir déposé la caution de 10 millions de FCFA par ces candidats.

En plus d’Ali Bongo donné favori a sa propre succession,on peut noter de nombreuses candidatures farfelues comme celles de son oncle maternel Jean Boniface ASSELE, et de nombreux compatriotes qui n’ont pas de base électorale.

D’anciens candidats de l’élection présidentielle de 2016 sont également présents: Pierre Claver Maganga Moussavou, Gérard Ella Nguema, Abel Mbombe Nzoundou, pour ne citer que ceux-là.

Alexandre Barro Chambrier, président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), un des sérieux challengers d’Ali Bongo et Raymond Ndong Sima(ancien Premier ministre d’Ali Bongo), tous deux anciens candidats à l’élection présidentielle précédente qui avaient retiré leur candidature au profit de Jean Ping sont également présents.

Outre ces candidats au scrutin présidentiel, plusieurs centaines d’autres ont déposé leurs dossiers pour les législatives et les locales.

La liste des candidats doit donc être publiée et rendue publique au plus tard le 26 juillet prochain,car selon le code électoral, le CGE doit publier la liste des candidats retenus à tous ces scrutins un mois avant le vote.

Les candidatures enregistrées dans toutes les localités doivent parvenir au niveau de la commission provinciale. Chaque responsable de la province doit convoyer ses listes à Libreville pour participer à la plénière qui examinera chaque candidature.

Laisser un commentaire