A la UnePolitique

Élections générales : l’UNOCA souhaite accompagner la HAC

Ecouter cet article

Réguler les médias en période électorale, tel est le sens donné à l’échange tenu ce 11 avril entre Germain Ngoyo Moussavou, Président de la Haute Autorité de la Communication (HAC), et le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique, chef de l’UNOCA, Abdou Abarry.

Considéré comme le quatrième pouvoir, les médias jouent un rôle déterminant au cours de campagnes électorales. Conscient de ce sacerdoce, Abdou Abarry a exprimé la volonté de l’organisme Onusien à prêter main forte à la HAC dans l’accomplissement de ses missions au cours des futures échéances électorales. En 2023, le Gabon va connaître trois élections majeures, les acteurs et observateurs politique parlent d’une élection générale.

« C’est la bonne période pour nous de venir échanger avec les responsables de cette institution pour leur marquer notre soutien et puis leur exprimer notre disponibilité à travailler avec eux pour que ce pays, le Gabon qui est un havre de paix dans une région qui est tourmentée puisse continuer à demeurer un exemple à suivre donc un pays de paix, de stabilité et de prospérité. », a-t-il déclaré.

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique a par ailleurs salué l’exemplarité du Gabon concernant l’importance accordée à la liberté de la presse. « Je pense qu’on peut témoigner que la presse joue certainement son rôle , peut-être parfois avec quelques difficultés, mais bon les autorités se prêtent à ce jeu, et à cet égard, je pense que le Gabon est un bon exemple pour la sous-région. », a -t-il souligné.

Une démarche qui rejoint celle prônée par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba pour la tenue des élections dans un climat apaisé. A cet effet, le Président de la République a organisé récemment un dialogue politique qui avait réuni toute la classe politique.

 

Jean Marc Azizet

Laisser un commentaire