A la UneFaits divers

Esther Miracle : fin des recherches

Ecouter cet article

Presque un mois après le naufrage du navire Esther Miracle exploité par la société Royal Cost Marine, survenu le 9 mars dernier au large de la Pointe Denis, les services compétents ont décidé d’arrêter les opérations de recherche sous-marine dès aujourd’hui, mercredi 5 avril 2023. «Le commandement des opérations de secours (COS) décide d’arrêter les opérations de recherche sous-marine, dès ce mercredi 5 avril 2023, avec une surveillance attentive de la zone du sinistre», selon un communiqué du COS.

Cette décision, du reste difficile à prendre, résulte de l’infructuosité des recherches effectuées ces 12 derniers jours par les équipes de plongée, notamment dans les compartiments de l’épave.

Pour mémoire, le jeudi 9 mars 2023, le bateau Esther Miracle de la compagnie Royal Cost battant pavillon gabonais, a coulé au large de nos cotes. Dès l’annonce de ce drame, des opérations de secours et repêchages des naufragés sont menées par le COS mis en place par l’arrêté 0060/PM du 10 mars 2023.

A ce jour, 124 personnes ont été secourues par les vecteurs navals et aériens des Forces de défenses et de sécurité, le navire Celeste affrété  par la Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale, les éléments français au Gabon et quelques partenaires privés. «Concernant les personnes bloquées dans le navire à la profondeur de 30 mètres, des plongées ont été effectuées par la compagnie pétrolière Perenco Gabon et la Société gabonaise des transports, transits et des travaux industriels», informe le COS.

De ces recherches en mer et sous-marines, 6 corps ont été repêchés et 24 autres sortis de l’épave. Soit un total de 30 corps.

 

Caroline Bivigou

Laisser un commentaire