Politique

Exécutif : le Premier ministre promet un retour à la normale

Ecouter cet article

Le gouvernement Alain-Claude Bilie-By-Nze se sait attendu. Et le temps ne joue pas forcément en leur faveur. Pour montrer l’exemple, le chef du gouvernement n’entend pas perdre une seconde. Au regard de la situation dans les deux provinces impactées, ce dernier s’est rendu sur les lieux pour prendre la température. Résultat, les efforts du gouvernement portent leurs fruits.

« Avec les membres du gouvernement originaires des deux provinces, et les ministres sectoriels, nous sommes allés au plus près pour voir la situation née de l’incident sur le chemin de fer. On s’est rendu compte que les mesures prises par le gouvernement portent leur fruit, les magasins sont à nouveau approvisionnés, le carburant commence à arriver dans les stations-service. Nous voulons rassurer l’opinion nationale que la situation revient peu à peu à la normale. Il n’y a pas de pénurie dramatique dans le Haut-Ogooué et l’Ogooué-lolo », a précisé Alain-Claude Bilie-By-Nze.

Face à des mouvements d’humeurs observés ces derniers jours, l’exécutif entend appuyer sur l’accélérateur, bien qu’il y a quelques points délicats à gérer.
« Il reste le problème du gaz butane que nous sommes en train de régler. Nous sommes également mobilisés pour la reprise du transport sur le chemin de fer. Plusieurs dates ont été données, mais nous ne communiquons pas les dates officielles, c’est en cours », a-t-il ajouté.

Avant de rappeler que « les mesures à long terme, il y’a l’intermodalité. Nous ne pouvons pas dépendre d’une seule capacité pour alimenter ces deux provinces. Les instructions ont été données au ministère des Travaux Publics pour présenter un programme urgent de réhabilitation de la voie économique et cela doit démarrer rapidement ».

 

Jean Marc Azizet
Plus de publications

Laisser un commentaire