A la UnePolitique

Fonds des entrepreneurs : Comment cela va se passer ?

Ecouter cet article

Annoncé lors de ses dernières étapes pendant la tournée républicaine, le Président Ali Bongo Ondimba a lancé un programme de microcrédit ambitieux et inédit destiné aux Gabonais et accessible dans chacune des neuf provinces. Alors que les plus sceptiques s’interrogent sur les modalités d’octroi de cette manne, le chef de l’État a entamé depuis hier la phase concrète du projet. Explications.

Le Président de la République, SEM. Ali Bongo Ondimba, a reçu ce mardi les responsables des établissements de microfinance pour évoquer la mise en place du programme de microcrédit, inédit dans ses modalités et son ampleur dans le pays.
L’Etat se portant caution par le biais d’Okoume Capital, les bénéficiaires de ces microcrédits se verront appliquer un taux très préférentiel : au maximum 6 % TTC de taux d’intérêt annuel. De plus, les frais de dossier n’excèderont pas 10 000 francs CFA HT et aucune autre charge supplémentaire ne sera facturée aux emprunteurs dans le cadre de ce programme.

Exclusivement réservé aux Gabonais (entrepreneurs individuels gabonais, TPE ou PME détenues par des Gabonais), ce dispositif sera accessible partout sur le territoire, dans chacune des neuf provinces du pays.
Le montant du crédit octroyé sera compris entre deux cent mille (200 000) francs CFA et un million cinq cent mille (1 500 000) francs CFA.
Point important, toute demande de crédit sera traitée et notifiée au demandeur dans un délai de 72 heures maximum, conformément à l’exigence de rapidité et d’efficacité souhaitée par le Chef de l’Etat.

Ce programme de micro-crédit à taux très préférentiel s’inscrit dans la volonté du Président Ali Bongo Ondimba de dynamiser l’activité économique via le secteur privé en ne laissant aucun Gabonais de côté. Le Chef de l’Etat s’est fixé pour objectif à moyen-long terme d’atteindre le plein-emploi. Un objectif réaliste et accessible qui passe notamment par la stimulation de l’entrepreneuriat et la promotion de l’auto-emploi.

Le Président de la République “, « attache une importance particulière au financement des petits opérateurs économiques car ils
participent pleinement au développement de notre pays et méritent ainsi d’accéder aux financements au même titre que les entreprises déjà établies ».

Laisser un commentaire