A la UnePolitique

Gabon-Papouasie : créer une coalition pour préserver les forêts

Ecouter cet article

Membre du Commonwealth comme le Gabon qui, en juin 2022, a rejoint cette organisation de 54 pays, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est un Etat situé en Océanie. Avec des similitudes par rapport au Gabon, notamment au niveau de sa diversité biologique et de son climat équatorial.

Aujourd’hui, mardi 28 février 2023, le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, a reçu en audience le Premier ministre de cette République indépendante en 1975, au Palais Rénovation. Le numéro un gabonais et son hôte, James Marape, ont échangé sur les sujets d’intérêt commun, en particulier les questions de développement, de biodiversité, de préservation et de gestion durable des forêts tropicales.

Les deux pays entretiennent une convergence de vues, au niveau multilatéral, sur les questions environnementales et climatiques. Une tendance de rapprochement exprimée lors de la 15e Conférence des Parties (COP 15) à Copenhague, et lors de la COP 21 à Paris.

Au cours de leur tête-à-tête du jour, Ali Bongo Ondimba et James Marape ont, entre autres, souligné la nécessité de « créer une coalition forte de pays forestiers pour la préservation et l’exploitation durable des forêts ». Cette perspective se justifie par l’appartenance de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et du Gabon aux deux régions les plus importantes pour l’humanité, par rapport à leur couvert forestier.

Notre pays est en effet membre du Bassin du Congo-Ogooué, tandis que les Océaniens appartiennent à la forêt amazonienne. À l’évidence, les deux personnalités comptent porter haut la voix des pays forestiers lors du One Forest Summit qui se tient à Libreville, les 1er et 2 mars prochains.

Cet échange avec le chef de l’État gabonais a été aussi l’occasion pour le Premier ministre papouan-néo-guinéen de saluer le leadership de son hôte, pour son rôle majeur en matière de préservation des écosystèmes.

 

Caroline Bivigou
Plus de publications

Laisser un commentaire