A la UnePolitique

Guy Nzouba-Ndama assigné à résidence

La sentence est tombée au niveau du parquet de la République. Après avoir été présenté devant le procureur, le leader du parti de l’opposition « Les Démocrates » a été assigné à résidence par le juge d’instruction spécialisé qui vient de l’auditionner, a-t-on appris de sources judiciaires.

S’il est rentré chez lui, Guy Nzouba-Ndama est donc désormais sous contrôle judiciaire. Ce qui implique qu’il ne peut plus sortir de chez lui sans l’autorisation du juge.

Une sorte de prison à domicile, tout en sachant qu’à tout moment, il peut être appelé dans le cadre de la procédure à son encontre et en lien, non seulement avec la somme (1,190 milliard de FCFA) qui a été retrouvée en fin de semaine dernière dans sa voiture, mais aussi d’autres affaires qui porteraient sur la présomption de détournement d’argent public.

L’ex-président de l’Assemblée nationale et ses avocats devraient d’ores et déjà préparer des arguments pour espérer se soustraire des griffes de la justice de son pays.

Rappelons encore que l’assignation à résidence est l’injonction faite à une personne physique de résider en un lieu déterminé.

Aussi, peut-elle résulter d’une décision civile, d’une décision pénale ou d’une décision administrative.

 

Caroline Bivigou
Plus de publications

Laisser un commentaire