A la UneÉconomie

Infrastructures : La nouvelle route Tournant SEEG- Hôpital de N’tchengue symbole du renouveau routier à Port-gentil

Ecouter cet article

Grâce au Plan d’Accélération de la Transformation mis en œuvre par le gouvernement de la République,le Gabon a bénéficié en un temps record de plus de 500 km de routes bitumées. Ce renouveau routier,qui a pour conséquence le mouvement plus facile des hommes et des marchandises a changé le quotidien de nombreux compatriotes qui se satisfont des choix opérés par le Président de la République qui place en premier lieu l’interconnexion des territoires et des peuples. Parmi ces réalisations, l’axe Tournant SEEG-Hôpital de N’tchengue est un chantier routier des plus importants car il permet de relier via un raccourci de plus de 4km des populations locales qui étaient obligés de faire une trentaine de kilomètres auparavant.

Les populations du sud de la ville de Port-gentil ont de quoi se réjouir. En effet, la vision du Président de la République se matérialise un peu dans la capitale économique qui bénéficie de plusieurs chantiers routiers. A présent, plus besoin de faire le tour de la ville, soit un peu plus de 30 km pour rallier l’Hôpital de N’tchengue au départ du quartier Tournant SEEG. Le raccourci créé pour relier ces deux zones distantes de 4km est la preuve que les autorités recherchent toujours des solutions adaptées aux besoins des autochtones.

Grâce à cette nouvelle route, Malix Ngoma,un jeune gabonais débrouillard,qui s’est lancé dans le commerce des vivres frais et les autres commerçants du quartier arrivent à écouler leurs marchandises plus rapidement. Cette route qui n’apporte pas que des solutions économiques revêt également un grand aspect social car il permet de faciliter l’accès au plus grand hôpital de la ville par les habitants de cette zone. Les élèves du Collège d’enseignement secondaire de Bac aviation profiteront également de cette voie car elle leur facilite l’accès à cet établissement.

Ce chantier routier qui n’était pas évident à terminer à la base, à cause du sable et les nombreux cours d’eau est une victoire à célébrer du côté des autorités gabonaises,qui ont réalisé une prouesse technique pour relier ces zones de la capitale marigovéenne.

Laisser un commentaire