Société

Infrastructures :la passerelle piétonne du lycée d’Etat mise en service

Depuis ce matin du mardi 13 septembre 2022, la passerelle piétonne du lycée d’État Paul Indjendjet Gondjout est utilisée par ses destinataires.
En effet, mandatés par la cheffe du gouvernement Rose Christiane Ossouka Raponda, la ministre de l’Education nationale, Camélia Ntoutoume-Leclerq et le ministre sortant des Travaux publics, Léon Armel Bounda Balonzi, ont présidé la cérémonie de mise en service de ce joyau architectural de 54 mètres de long, 2,30 mètres de large et d’une hauteur d’environ 6 mètres.
La mine joviale affichée par le personnel enseignant et les apprenants et le personnel d’encadrement du lycée Paul Indjendjet Gondjout, lors de la mise en service de la passerelle, traduit leur satisfaction de voir ce projet aller à son terme. Car, considérés comme les principaux destinataires de ce chef-d’œuvre, ils pourront dorénavant traverser la route de l’aéroport en toute quiétude.
Une émotion d’ailleurs particulière pour le proviseur,  qui a fait tout son cycle secondaire dans cet établissement. Et qui a gardé en mémoire des scènes dramatiques où des élèves ont été fauchés par des automobilistes roulant à vive allure. « Voir les autorités réaliser cet ouvrage me réjouit, à la fois personnellement et pour les piétons, particulièrement les élèves dont la traversée de cette voie à grande vitesse est désormais sécurisée », a-t-il dit.
Auparavant, le ministre sortant des Travaux publics a rendu « un homme particulier au président de la République, Ali Bongo Ondimba, dont la vision et la réflexion ont permis la réalisation de cette passerelle ». Une des deux que doit construire l’entreprise Ecowood, avec celle du lycée national Léon-Mba.
À noter que l’ouvrage a été réalisé pour durer 90 ans, à condition de respecter la périodicité d’entretien qui est de 5 ans.


Par Guy Romuald Mabicka

Caroline Bivigou
Plus de publications

Laisser un commentaire