A la UneSports

La belle moisson des judokas à l’Open d’Abidjan

Ecouter cet article

Après la déroute subie par la délégation gabonaise aux championnats du monde de Judo à Doha(Qatar) en mai dernier,les athlètes gabonais se sont bien relancés en Côte-d’Ivoire dans le cadre de l’Open d’Abidjan le week-end dernier. Les ambassadeurs gabonais rentrent ainsi au bercail avec six (6) médailles.

Durant cette compétition de judo importante pour ces athlètes, permettant d’améliorer leurs ranking et d’engranger des points pour les prochains Jeux Olympiques de Paris en 2024, les judokas gabonais ont fait honneur au pays en se démarquant positivement.

Au total,ils étaient 6 à représenter le drapeau tricolore vert jaune et bleu: Virginia Aymard, Fernand Nkero, Ursula Karène Agono Wora, Luc Manogho, Terence Junior Kouamba Poutoukou et Paul Kibikaï. Les 6 sont rentrés chacun avec une médaille, au bonheur de toute une nation.

Virginia Aymard a décroché une médaille d’or méritée, Fernand Nkero en moins 66 kg chez les hommes a décroché l’argent. Chez les moins de 78 kg dames, c’est Ursula Karène Agono Wora qui a fait sensation en décrochant une honorable médaille d’argent. Luc Manogho a également obtenu la deuxième marche du podium chez les moins de 100 kg hommes. Terence Junior Kouamba Poutoukou a décroché la même médaille chez les moins de 81 kg. Seul Paul Kibikaï a accroché une troisième place chez les moins de 90kg.

Ces belles performances des gabonais ont permis au pays de terminer 5ᵉ rang du classement général des 27 pays en compétition.

Laisser un commentaire