Société

Le Gabon digitalise son secteur de l’enseignement au primaire

Ecouter cet article

Le programme pilote de digitalisation de l’enseignement au cycle primaire au Gabon, lancé en 2021,est rentré depuis quelques jours, dans sa phase opérationnelle.

Ce programme qui figure parmi les priorités du gouvernement en matière de digitalisation du pays,est rentré dans sa phase effective ce 27 Avril à l’école publique d’Okolassi, dans la commune de Ntoum. Accompagné par ses partenaires techniques, notamment l’UNICEF et Airtel Gabon, l’Etat gabonais à travers son ministère de tutelle mise sur ce programme pour valoriser son potentiel et former sa jeunesse.

A travers lui, les apprenants pourront accéder aux plateformes de cours en ligne grâce au partenariat UNICEF-Airtel signé le 15 février 2023.Ce partenariat qui symbolise l’engagement des parties liés au projet dans la connectivité des écoles et l’opérationnalisation des plateformes éducatives, est un des enjeux primordiaux pour soutenir le projet de digitalisation des enseignements dans le primaire.
Les neuf écoles pilotes sont actuellement connectées et les enfants et enseignants disposent actuellement de data pour pouvoir surfer sur les plateformes en ligne.

« Face aux enjeux mondiaux autour de la technologie, nos enfants sont aujourd’hui confrontés à de nombreux défis. Le numérique irrigue toutes les dimensions de la société. Initier l’élève aux outils numériques c’est préparer le citoyen de demain en lui donnant l’accès aux connaissances et compétences nécessaires en cohérence avec les besoins actuels et futurs », a déclaré le Directeur General d’Airtel Gabon, Thomas Hebert Gutjahr.

La contribution de l’Unicef dans ce programme vise à apporter une assistance technique et financière en vue de sa matérialisation. Airtel Gabon pour sa part va apporter un financement sur 5 ans à hauteur de 57 millions de dollars en cash et en service. Pour ne citer que la connexion des écoles et des centres de formation, l’appui à la cartographie pour le géoréférencement des écoles, la fourniture en data par mois pendant l’année scolaire au profit des écoles, des élèves et des personnels d’encadrement administratifs et pédagogique. Puis l’appui pour la fourniture en d’équipements de connectivité.

Pauline N.
Plus de publications

Laisser un commentaire