A la UneÉconomie

Le Yaourt « DAHI » interdit par l’AGASA pour défaillance technique dans le circuit de production

Ecouter cet article

Dans un communiqué rendu public par l’Agence Gabonaise pour la Sécurité Alimentaire (AGASA) et dont nous avons reçu copie, il est fait état de la suspension de la production du Yaourt de la marque « DAHI », appartenant à Yoplait sur le territoire national.

Suite à une vidéo relayée massivement sur les réseaux sociaux le vendredi 23 juin dernier, relative à un défaut de qualité des produits « DAHI » de la marque Yoplait du lot n°160, à consommer jusqu’au 07/07/23, l’AGASA a diligenté une mission d’inspection et de contrôle au sein de différents établissements de distribution pour s’assurer de la conformité du produit incriminé.

Les investigations menées d’une part au sein des établissements de distribution et au sein de l’établissement de production dudit produit d’autre part, ont confirmé le défaut de qualité qui résulte d’une défaillance technique dans le circuit de production, à l’origine de l’excès d’eau constaté dans le produit fini, indiquant ainsi une absence d’autocontrôle des cuves de préparation après lavage et rinçage par le producteur.

Aussi, l’AGASA a ordonné sans délai, le retrait des produits « DAHI » de la marque Yoplait du lot n°160 de toutes les surfaces de vente. Il a été fait obligation au producteur de procéder dans l’immédiat au rappel dudit lot de produits sous le contrôle des services techniques de
l’AGASA.

Les brigades d’inspection et de contrôle ont été chargées de veiller à l’exécution stricte de la présente mesure sur l’ensemble du territoire national.

Par ailleurs, nonobstant les sanctions administratives, au titre des mesures conservatoires, l’AGASA a procédé à la fermeture provisoire de la ligne de production jusqu’à la mise en œuvre des actions correctives devant garantir la mise en consommation des produits répondant aux normes de qualité.

L’alerte lancée par la consommatrice à l’origine de cette action, a été bien reçue par l’AGASA qui a tenu à saluer sa vigilance et sa responsabilité.

Laisser un commentaire