A la UnePolitique

Les retraités Unis du Gabon déclinent l’invitation au dialogue de Bilie By Nze et appellent le président à agir

Ecouter cet article

Face à l’absence de solutions concrètes aux problèmes touchant les retraités, en particulier la question de l’arrimage des pensions retraites, les retraités Unis du Gabon ont pris une décision radicale en refusant l’invitation au dialogue du premier ministre, chef du gouvernement. Lors d’une conférence de presse émouvante tenue hier, le président du COSYNAP (Collectif des Syndicats des Retraités du Gabon), Joël Ondo Ella, a exprimé le mécontentement de la communauté des retraités et a appelé le président de la République à prendre des décisions fortes en leur faveur.

« Nous, retraités Unis du Gabon, déclinons cette rencontre qui relève d’une stratégie de divertissement. Pour nous, l’heure n’est plus aux rencontres vaines, mais plutôt à l’implémentation de solutions adaptées adoptées de façon consensuelle », a déclaré le président du COSYNAP, exprimant ainsi la frustration de cette tranche de la population envers les autorités gouvernementales.

La lenteur dans le traitement du dossier des pensions retraites et l’incapacité du gouvernement à résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les anciens serviteurs du pays ont créé une atmosphère tendue au sein de cette communauté. Pour de nombreux retraités, la pension est leur unique source de revenus, et lorsque celle-ci n’est pas versée à temps, il devient extrêmement difficile de subvenir à leurs besoins essentiels.

La situation précaire des retraités gabonais a conduit ces derniers à solliciter la générosité du président de la République, l’invitant à prendre des décisions fermes et concrètes pour améliorer leur condition de vie. Le président du COSYNAP a souligné l’urgence d’agir en faveur des retraités qui ont consacré leur vie au service du pays.

Il est désormais primordial que les autorités du Gabon prennent en considération les préoccupations des retraités et agissent rapidement pour améliorer leur situation. La communauté des retraités Unis du Gabon attend des mesures concrètes et adaptées qui témoignent du respect et de la reconnaissance envers ceux qui ont contribué au développement du pays.

En déclinant l’invitation au dialogue, les retraités Unis du Gabon envoient un signal fort aux dirigeants du pays, rappelant que des paroles ne suffisent plus, mais que des actions concrètes sont nécessaires pour résoudre les problèmes des retraités. La balle est désormais dans le camp du gouvernement et du président de la République pour répondre aux attentes légitimes de cette tranche de la population et assurer leur bien-être après des années de dévouement et de service envers la nation.

Laisser un commentaire