A la UneSociété

Paludisme, Sida et tuberculose : plus de 4 milliards de FCFA pour intensifier la lutte au Gabon

Ecouter cet article

Pour lutter contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, qui tuent des milliers de personnes au Gabon chaque année, le Gabon a été reconnu éligible au Fonds mondial pour le cycle 2023-2025.

En clair, le Gabon va bénéficier d’une allocation d’un montant de 8 millions de dollars, soit environ 4 822 000 000 de francs CFA, destiné à lutter de manière intensive contre ces maladies.

Dans cette logique, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et sa collègue Justine Libimbi Mihindou, ont eu une séance de travail, le lundi 23 janvier 2023 avec la présidente du Comité de coordination multisectoriel de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme (CCM – Gabon) en présence des représentants de l’OMS, du directeur général de la prévention du Sida et des directeurs des programmes concernés.

Lors de cette réunion , Guy Patrick Obiang Ndong, a rappelé à l’assistance que cette allocation a été rendue possible grâce à l’implication et à l’engagement personnel du chef de l’État : « Je profite de cette rencontre pour vous informer que c’est grâce au plaidoyer du président de la République, Ali Bongo Ondimba, que le Gabon a été à nouveau éligible au Fonds mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme après une suspension d’environ 15 ans » a-t-il indiqué.

Aussi, le ministre a invité la présidente du CCM-Gabon, à accélérer le processus d’acquisition des fonds, en mettant à disposition de l’organisme mondial, l’ensemble des documents nationaux y relatifs tels que les Plans nationaux stratégiques de lutte contre les trois maladies concernés, les compte de la santé ainsi que le plan national de développement sanitaire (PNDS).

 

Jean Marc Azizet

Laisser un commentaire