A la UnePolitique

Présidence de la CEEAC : Ali Bongo Ondimba prend officiellement les commandes

Ecouter cet article

Le chef de l’État gabonais succède officiellement à son homologue de la République démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi Tshilombo, à la présidence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). C’était hier, samedi 25 février 2023 à Kinshasa, à l’occasion de la 22e session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de cette organisation.

La cérémonie de passation de charges entre les deux chefs d’État s’est faite dans un esprit de fraternité, avec une vision partagée par les dirigeants des pays de cette communauté économique régionale. Ali Bongo Ondimba a reçu, conformément aux statuts de l’organisation régionale, le drapeau de la CEEAC, avant de prononcer sa première allocution.

Une allocution à travers laquelle il a indiqué que durant son mandat d’un an, une attention particulière sera portée sur les chantiers du financement de l’organisation communautaire et la préservation de la forêt. Après avoir félicité son prédécesseur pour le travail remarquable accompli à la tête de I’institution, le président gabonais a interpellé ses pairs  sur la nécessité d’agir de manière collective, « avec détermination et solidarité » face aux défis multiples qui menacent le continent.

Il s’agit pour l’instance régionale de lutter contre les effets du changement climatique,  les menaces sécuritaires et la piraterie maritime. «Qu’il s’agisse des forêts tropicales équatoriales ou des écosystèmes du Sahel avec sa grande muraille verte, nous faisons partie de la solution aux changements climatiques. C’est pourquoi nous devons agir ensemble et maintenant», a-t-il déclaré.

Caroline Bivigou

Laisser un commentaire