A la UnePolitique

Présidentielle 2023 : Ali Bongo officiellement candidat du PDG

Ecouter cet article

Après avoir reçu des appels à candidature partout où il est passé dans le cadre de sa tournée républicaine, le chef de l’État gabonais, Ali Bongo Ondimba, a officiellement annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 26 août prochain. Cette déclaration a été faite ce 9 juillet lors d’un événement à Nkok, devant la presse et ses concitoyens.

Dans son discours, le président Bongo a souligné l’importance de la réussite du pays et de ses citoyens, et a exprimé son engagement à poursuivre la construction d’un avenir meilleur pour le Gabon. Il a déclaré : « Mes très chers compatriotes, Gabonaises et Gabonais (…), J’annonce officiellement aujourd’hui, ici, que je suis candidat. » Cette déclaration marque le début de sa campagne électorale en vue d’un troisième mandat présidentiel.

La ZERP (Zone économique à régime privilégié) de Nkok a été choisie comme lieu symbolique pour cette annonce. Elle représente la transformation de l’économie gabonaise, initiée durant les mandats précédents du président Bongo. En choisissant ce lieu, Ali Bongo Ondimba montre ainsi son engagement en faveur de la création d’emplois et de la transformation économique du pays pour son prochain mandat.

Le Parti Démocratique Gabonais (PDG), la formation politique du président sortant, investira officiellement Ali Bongo Ondimba en tant que candidat lors du congrès du parti prévu ce lundi 10 juillet. Cette investiture témoigne du soutien unanime du PDG à sa candidature.

Selon les observateurs politiques gabonais et certains médias internationaux, le président sortant est considéré comme favori pour le scrutin du 26 août. L’unité au sein de la majorité présidentielle et les divisions au sein de l’opposition semblent réduire les chances de cette dernière de remporter cette élection.

Le troisième mandat d’Ali Bongo Ondimba sera axé sur la création d’emplois et la transformation totale de l’économie gabonaise. Les mandats précédents ont déjà initié cette transformation grâce à la création de trois zones économiques et à l’implantation de centaines d’entreprises, contribuant ainsi à la création d’emplois sur le territoire.

La campagne électorale promet d’être intense dans les prochaines semaines, avec différents candidats se préparant à rivaliser pour la présidence du Gabon. Les électeurs gabonais auront la tâche de choisir celui qui, selon eux, dirigera au mieux le pays vers un avenir prospère et durable.

Laisser un commentaire