Politique

Présidentielle 2023 : la mission d’observation de l’UE ne sera pas présente au Gabon

Ecouter cet article

Contrairement aux joutes électorales d’août 2016 auxquelles avaient pris part la mission d’observation de l’Union Européenne, en 2023, celle-ci ne sera pas présente au Gabon. L’information a été rendue officielle ce mercredi 8 février 2023 par l’ambassadeur, chef de la Délégation de l’Union européenne (UE) au Gabon, Rosário Bento Pais, lors d’un déjeuner de presse.

Au nombre des sujets évoqués avec les journalistes, outre le bilan de son action à la tête de sa mission diplomatique, la diplomate a évoqué les questions environnementales, des droits de l’homme, le dialogue politique intensif, entre autres.

De plus, elle s’est prononcée sur les futures échéances électorales au Gabon. «Il n’y aura pas de mission électorale au Gabon pour les élections 2023. On n’a pas été saisi par les autorités. La procédure est qu’on doit être saisi officiellement par le gouvernement et lors de notre Dialogue politique intensifié, en 2019, on s’est mis d’accord pour des raisons que vous connaissez mieux que moi parce que je n’étais pas là en 2016», a indiqué Rosário Bento Pais.

Aussi, a-t-elle ajouté, « pendant plus de 3 ans, il n’y avait pas de dialogue entre l’Union européenne et le Gabon». «Ça ne sert donc à rien de ne pas être ensemble pour discuter. On peut mieux aider si on est ensemble. On peut soulever tous les sujets sans tabou, comme je peux le faire aujourd’hui, que d’imposer ».

Jean Marc Azizet

Laisser un commentaire