A la UnePolitique

Présidentielle 2023: Ondo Ossa vaut-il politiquement Chambrier ou Ndong Sima?

Ecouter cet article

La désignation du Pr Albert Ondo Ossa en tant que candidat pour la présidentielle d’août prochain pour le compte de la Plateforme Alternance 2023,pose un problème de taille au sein de l’opposition gabonaise qui se trouve divisée. Si certains se réjouissent de ce choix car mettant en avant un technocrate chevronné, la mise en retrait de Alexandre Barro Chambrier ou de Raymond Ndong Sima constitue un handicap pour l’opposition qui fait le choix de mettre en avant un candidat sans base électorale et surtout sans aura, habitué à briller dans les amphithéâtres que dans la vraie vie.

Raymond Ndong Sima et Alexandre Barro Chambrier qui s’étaient déjà préparé pour cette élection présidentielle de 2023 doivent l’avoir bien mauvaise suite au choix porté à moins valeureux qu’eux. L’ancien premier ministre d’Ali Bongo et l’ancien ministre des Mines et du Pétrole qui ont investi le terrain depuis belle lurette en implantant des cellules de proximité et en faisant le tour du pays pour se présenter auprès des populations.

On se souvient encore des récentes visites à Port-gentil de « ABC » ou de la visite dans le grand Nord de la « Vache qui rit » qui ont drainé certains de leurs soutiens. Aujourd’hui Ondo Ossa est présenté comme le « Messie » de l’opposition alors qu’il ne bénéficie d’aucun soutien et surtout n’a pas mis de stratégie en place pour exister dans la quête du pouvoir. Son opportunisme et sa fourberie auront donc été payant vu qu’il a été choisi.

A quelques jours de la fin de campagne électorale et surtout de l’élection présidentielle,on se demande si le fameux consensus n’a pas été le moyen de disqualifier les plus méritants de l’opposition qui se sont laissés prendre dans leur propre jeu.

Laisser un commentaire