A la UneFaits divers

Prophète Emmanuel Ndzoma : le faiseur de miracles en liberté provisoire

Ecouter cet article

En détention préventive depuis le vendredi 9 septembre de l’année dernière, le prophète Emmanuel Ndzoma respire à nouveau « l’air du dehors », comme on dit au quartier. Le leader de l’église la Synagogue a bénéficié d’une liberté provisoire accordée par la justice gabonaise, confirme une source au niveau de la Cour d’appel judiciaire de Libreville.

L’homme de Dieu a été inculpé, il y a cinq mois, pour présomption d’association de malfaiteurs, escroquerie et charlatanisme. Sa mise en liberté provisoire est consécutive à une demande formulée par ses avocats conseils dont Me Jean Paul Moumbembé.

À moins d’un revirement de situation, le faiseur de miracles devrait donc attendre son jugement chez lui. Ce jugement devait intervenir depuis, mais il a dû être repoussé en raison du débrayage du Syndicat national des magistrats du Gabon (Synamag).

Les déboires judiciaires du prophète Emmanuel Ndzoma ont commencé lorsqu’il aurait inoculé, par une prophétie lors d’une croisade de prière diffusée en live sur les réseaux sociaux, une miraculeuse grossesse de 3 mois à dame Hulda Mbenga. Cette compatriote supposée être stérile.

Chargée d’enquêter sur ce dossier, la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) avait alors interpellé « le messie » et sa fidèle, en même temps que d’autres responsables de l’église.

Son incarcération va-t-il refroidir ses ardeurs ? Les mois ou années à venir nous situeront.

 

Caroline Bivigou

Laisser un commentaire