A la UnePolitique

Raymond Ndong Sima enfonce des portes ouvertes pour améliorer le système de santé national

Ecouter cet article

En parcourant les réseaux sociaux et notamment la page Facebook du candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, Raymond Ndong Sima,on constate qu’il ne va pas chercher bien loin, en ce qui concerne ses propositions d’amélioration du pays.

En effet, l’ex premier ministre a présenté dans une courte vidéo publiée sur son compte officiel, quelques propositions pour améliorer le fonctionnement des hôpitaux publics.

Sans aucune surprise et sans réflexion approfondie,il préconise entre autres, l’installation de laboratoires et de pharmacies privées au sein des structures hospitalières publiques.

Suite à sa déclaration de candidature à la prochaine élection présidentielle, il a pris depuis quelques temps, l’habitude de présenter à travers de courtes vidéos, certaines propositions contenues dans le projet de société qu’il soumettra à l’appréciation des Gabonais lors de la campagne électorale. Dans la dernière en date, l’ancien député a exposé ses solutions pour l’amélioration du fonctionnement des hôpitaux publics, solutions qui ressemblent beaucoup plus à des propositions sans réflexion approfondie.

« Il serait judicieux de lancer un appel d’offre afin de permettre à des laboratoires et à des pharmacie privés d’ouvrir des sections à l’intérieur des hôpitaux publics. Ceci permettrait aux malades de réaliser leurs examens et de se procurer plus facilement des médicaments » a déclaré l’ancien Premier ministre. Or, dans la plupart des structures hospitalières publiques, des pharmacies de ce genre existent déjà, et même dans certaines cliniques privées de la place.
Qu’a-t-il apporté de nouveau alors comme solution ? Que nenni!

A l’entendre, cette réforme doit améliorer la qualité de l’offre de santé au sein des structures hospitalières publiques.

Marcus Mve Mba

Laisser un commentaire