A la UnePolitique

Réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies : Maada Bio salue l’implication d’Ali Bongo en faveur de l’Afrique

Ecouter cet article

Julius Maada Bio, le président de la Sierra Leone a adressé une lettre de remerciement à son Homologue gabonais pour son implication dans la réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies en faveur du Continent africain. Laquelle réforme vise une pleine représentation du Continent au sein de l’organe onusien, avec deux sièges permanents ayant un droit de veto, et cinq sièges non permanents.

Les États africains veulent plus de représentants au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Et l’implication du numéro 1 gabonais sur ce dossier crucial a été salué par ses paires, notamment le Sierra léonais Julius Maada Bio.

C’est son Ministre des Affaires Etrangères qui a transmis ses « remerciements » au chef de l’Etat Gabonais. Ce, « pour avoir bien voulu accepter d’abriter au mois de Mai 2023 à Libreville, les travaux du prochain Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement » du C10+, un comité de dix chefs d’Etat Africains, dont le président sierra léonais assure la présidence cette année.

Ledit sommet portera sur la réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et devra déboucher sur l’adoption de « La Feuille de Route de Libreville », dont les conclusions seront présentées à Malabo, en Guinée Equatoriale, en novembre prochain.

À noter que le C10+, composé de dix (10) Chefs d’Etat, des représentants des Communautés Economiques Régionales (CER), des pays du P5 et des Etats dits pivots, a pour mission et mandat « de faire un plaidoyer et de promouvoir la position africaine commune sur la réforme du Conseil de Sécurité des Nations Unies, adoptée dans le cadre du Consensus d’Ezulwini et de la Déclaration de Syrte de 2005 ».

Site Web | Plus de publications

Laisser un commentaire