A la UnePolitique

Révision de la liste électorale : Quelles perspectives ?

Ecouter cet article

Alors que l’opération de révision du fichier électoral s’est achevée la semaine dernière,beaucoup s’interrogent sur les étapes à parcourir avant que la liste électorale définitive ne soit disponible. Question primordiale qui devrait aider chaque état major de candidats à se préparer.

Selon les agents du ministère de l’intérieur, au terme de l’opération de révision qui s’est achevée le dimanche 11 juin dernier sur toute l’étendue du territoire national sur fond d’engouement populaire,le plus gros du travail est à venir.

Premièrement,il faudra d’abord la « toiletter », en tenant compte des anciens inscrits (primo électeurs), des changements de centres de vote formulés par certains et retirer les personnes décédées,aussitôt que l’acte de décès a été dressé par l’autorité compétente. Une étape qui, selon eux requiert minutie,efficacité et rapidité. Et au terme de laquelle,la liste sera rendue publique. Afin de permettre aux uns et aux autres de formuler d’éventuelles réclamations dans un délai de 4 jours.

Ensuite,l’autorité locale saisie,statue sur les réclamations qui lui sont présentées dans un délai de 10 jours. Ce n’est qu’à l’issue de cette phase que la liste électorale définitive devrait être établie en plusieurs exemplaires.En sachant selon l’article 42 du texte susmentionné, « un exemplaire
est conservé au ministère de l’Intérieur. Un autre est remis au président du Centre gabonais des élections.
Le troisieme est transmis au président de la Cour constitutionnelle ». Avec ceci qu’en cas d’élection présidentielle, le gouverneur
de province, le chef de mission diplomatique sont également destinataires de la liste électorale de la circonscription dont ils ont la charge. Beaucoup reste à faire malgré tout.

Laisser un commentaire