A la UnePolitique

Santé : des produits médicaux pour l’ensemble des CHR du Gabon

Ecouter cet article

Le secteur de la santé revêt toujours un intérêt particulier pour le chef de l’État. Pour le démontrer, Ali Bongo Ondimba a réceptionné, ce mercredi 29 mars 2023, un important lot de produits médicaux, à l’Office pharmaceutique national (OPN).

Il s’agit plus exactement de 22 conteneurs représentant l’équivalent de 2 ans de stock de médicaments destinés aux pharmacies des Centres hospitaliers régionaux (CHR) du pays. Ainsi, a-t-on appris, chacune des neuf provinces gabonaises recevra sa part des produits, ce qui permettra de renforcer la disponibilité en médicaments essentiels et d’en diminuer considérablement le coût final pour les patients.

Il faut dire que les médicaments réceptionnés par le numéro un gabonais concernent les pathologies les plus courantes. Il s’agit donc des antipaludiques, des antibiotiques, des électrolytes, des anesthésiques, des antalgiques, des anticoagulants, des antiseptiques, des anti-inflammatoires ainsi que des sérums et autres vaccins.

Cette action, une de plus du chef de l’État au profit du secteur de la santé, se veut en phase avec la stratégie nationale visant à répondre aux besoins primordiaux des populations dans l’ensemble du pays et assurer l’égalité dans l’accès aux soins et produits de santé partout sur le territoire.

Cette stratégie, qui est une initiative du président Ali Bongo Ondimba, a pour objectif de renforcer les capacités des différentes structures sanitaires du Gabon, afin d’assurer une rapidité et une qualité de soins optimales.

Aussi, couvre-t-elle tous les aspects de la santé, à savoir les médicaments, la construction et la réhabilitation d’hôpitaux et centres de soins, la formation des personnels dans le secteur hospitalier comme en ambulatoire, jusqu’à la prise en charge financière des actes de soins via l’extension de l’assurance-maladie à travers la couverture santé universelle. L’on apprend que dans le cadre justement de cette stratégie nationale, le gouvernement va lancer dans plusieurs localités du pays, en mai prochain, des missions médicales axées sur la médecine générale.

Notons à toutes fins utiles que ce stock de médicaments et produits de santé sera complété par une deuxième vague de réapprovisionnement, au cours du deuxième semestre 2023.

Caroline Bivigou

Laisser un commentaire