A la UneSociété

Marchandage des certificats de naissances : Guy Patrick Obiang Ndong dit stop

Ecouter cet article

Invités par le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales à une rencontre,les responsables des structures sanitaires publiques et privées ont reçu l’ordre de mettre un terme au marchandage des certificats et attestations de naissance.

Cette décision est partie d’un constat fait par la tutelle. Plusieurs responsables des établissements hospitaliers que ce soit publics où privés conditionnent la délivrance des certificats et attestations de naissance par un paiement allant de 5000fcfa à 10000fcfa. Une façon de faire que Guy Patrick Obiang Ndong a tenu à réprimander en leur faisant savoir que cela ne devrait plus y être.<< Beaucoup parmi vous ont pris l’habitude de demander aux patients de payer soit 5000fcfa soit 10000fcfa pour leur délivrer ces documents aussi importants. Je dis ce n’est pas normal, vous devez arrêter cette pratique. Rien ne vous autorise à agir ainsi, d’autres parmi vous vont même jusqu’à retenir les nouveaux nés et leurs mères.Faut que cela cesse.>> A déclaré le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales.

Pour ceux qui des responsables des structures sanitaires qui feront fi de ces instructions de la tutelle, des sanctions ont été annoncées.<< Je vais instruire le Secrétaire Général de veiller à cela.Ceux qui ne vont pas se conformer vont être sévèrement sanctionnés.Ces sanctions pourraient aller d’un avertissement à une radiation. Nous n’allons pas nous amuser avec cela.>> A t-il renchéri.

Cette décision du Ministre de la Santé et des Affaires Sociales fait suite à celle du Chef de l’État Ali Bongo Ondimba qui a récemment annoncé la gratuité de l’établissement des actes de naissance. Ainsi cette mesure de Guy Patrick Obiang Ndong a été prise afin de faciliter la tâche aux différents parents.

Laisser un commentaire