A la UneSociété

Social : L’ONG OTIMA en bienfaiteur à l’orphelinat « Ami Fidèle »

Ecouter cet article

Fidèle à sa réputation de générosité et de partage, l’ONG Otima qui se distingue dans la défense des droits des enfants au Gabon, en partenariat avec l’ambassade de Chine au Gabon ont apporté, un soutien et du baume au cœur aux pensionnaires de l’orphelinat «Ami Fidèle», situé dans le cinquième arrondissement de Libreville. Ce geste de cœur qui s’est soldé par la remise d’un don de produits de première nécessité avait pour but de soulager un tant soit peu les difficultés rencontrées par les pensionnaires de cet orphelinat.

Porté sur les fonds baptismaux il y’a trois ans dans le but de défendre les droits des enfants au Gabon, l’ONG Otima poursuit ses interventions au sein des structures en faveur des enfants vulnérables et en difficulté. Contacté par l’orphelinat l’Ami Fidèle sis au quartier Soduco dans le cinquième arrondissement de la commune de Libreville, la structure conduite par Léa Bongo Valentin est allée, le 29 mai dernier, apporter du réconfort aux pensionnaires de ce centre d’accueil, à travers une remise de don de produits de première nécessité.

«Les enfants au Gabon ont des droits. Ils sont énoncés dans le code de l’enfant en République gabonaise et ces droits sont relatifs à la personnalité juridique de l’enfant, à la santé, à la protection sociale, à l’éducation. Il existe même des droits relatifs à l’enfant en difficulté sociale», a rappelé la présidente de l’ONG Otima, Léa Bongo Valentin, soulignant que beaucoup ne connaissent pas les droits des enfants ni comment les appliquer. «Il est important d’informer les populations sur ces droits et de responsabiliser les acteurs de la protection de l’enfance, qui sont notamment les institutions publiques et privées, la société civile et la famille».

Cette action à laquelle a participé l’ambassade de Chine au Gabon, était composée de palettes d’eau, des ballots de couches, produits d’hygiène, produits alimentaires, gazinière et congélateur… l’objectif étant d’apporter de la gaieté et du réconfort à ces jeunes enfants qui, malgré leur vulnérabilité, ont droit aux soins, à l’éducation, à la justice, et à la protection sociale.

«Nous sommes très honorés d’accueillir aujourd’hui l’organisation non gouvernementale Otima représentée par son bureau directeur qui a bien voulu nous appuyer en prenant en charge l’état de besoin que nous leur avons soumis et surtout en étant avec nous depuis pratiquement deux ans. Nous ne savons pas comment leur dire merci. Tous nos sentiments vont à l’endroit de la présidente madame Léa Bongo Valentin et toute son équipe qui vraiment ne cesse de multiplier des actions concrètes», a déclaré la secrétaire générale de l’orphelinat Ami fidèle, le Dr Marcia Angue Obiang épouse Pemengoye.

La Rédaction
Plus de publications

Laisser un commentaire