A la UneÉconomie

Tension au sein de la Société Assala Gabon: La grève n’est pas loin.

Ecouter cet article

C’est à l’issue d’une assemblée générale tenue récemment que les agents de la société Assala Gabon ont annoncé qu’ils envisagent lancer une grève générale d’ici peu, afin de paralyser l’ensemble des activités si leurs revendications ne sont pas prises en compte.

Plus rien ne va au sein de cette société de production pétrolière. En effet suite à la vente prochaine de cette structure à la société française Maurel et Prom, les employés exigent de la tutelle le paiement d’une prime d’indemnité de bonne séparation. Pour faire entendre leur voix, ils ont tenu plusieurs assemblées générales sur l’ensemble des sites notamment à Port-Gentil, Gamba, Rabi, Toucan et Atora.

Ces rencontres que le personnel multiplient ont pour seul objectif faire pression sur les responsables afin de rentrer en possession de leurs droits car, jusqu’a ce jour les négociations entre les délégués du personnel et la Direction Générale n’ont rien produit. C’est un dialogue de sourds, fustigent les partenaires sociaux. Un état de fait qui a conduit ces derniers à confier le dossier à l’Organisation Nationale des Employés du Pétrole afin que celle-ci puisse à son tour entreprendre des discussions avec la Direction d’Assala Gabon. En cas d’échec de cette procédure, une grève générale illimitée sera déclenchée.

Durant cette grève toutes les productions seront à l’arrêt et aucun service minimum ne sera mis en place. A présent,il revient donc à la tutelle de prendre ses responsabilités au risque de faire subir à la population les conséquences de cette grève.

Laisser un commentaire