A la UnePolitique

Tensions à Franceville : les appels à la violence de Chambrier à l’origine de violents heurts

Ecouter cet article

Une série d’incidents lors d’un rassemblement politique à Franceville a mis en lumière les divisions exacerbées par le discours du leader du Rassemblement pour le Gabon (RPM), Alexandre Barro Chambrier. L’événement qui s’est tenu récemment dans la ville a été marqué par des affrontements entre partisans, laissant transparaître des tensions croissantes au sein de la population.

Les critiques à l’égard de Barro Chambrier fusent, le décrivant comme irresponsable et couard pour avoir enflammé la situation avec un discours jugé clivant et infamant. Certains estiment que c’est ce discours qui a attisé la colère des curieux venus assister au rassemblement, engendrant ainsi les incidents.

Ce qui a particulièrement choqué les observateurs, c’est la réaction du leader du RPM face aux affrontements. Plutôt que de rester sur place pour tenter de calmer la situation, Barro Chambrier a préféré fuir le théâtre des événements avec sa délégation. Cette attitude a été sévèrement critiquée, car elle laisse paraître une légèreté coupable de la part d’un prétendant à la présidence, ne prenant pas les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses rassemblements.

De nombreux analystes estiment que le discours clivant de Barro Chambrier est responsable de la division grandissante parmi les populations. À chaque passage du leader du RPM, on observe une polarisation des opinions, et la population se retrouve divisée et hostile les uns envers les autres. Son discours stigmatisant semble conduire à l’extrême violence et à l’agitation.

Face à ces incidents, le Chef de l’État, Ali Bongo Ondimba, a appelé à des élections apaisées dans un climat serein et pacifique. Ce message de responsabilité a été relayé par la Cour constitutionnelle et le Haut Commissariat à la présidence de la République. Malgré cela, Barro Chambrier semble obstiné dans sa démarche, montrant peu d’égard pour le climat apaisé souhaité par les autorités.

Le récent spectacle de Franceville a poussé de nombreux observateurs à espérer que Barro Chambrier saura tirer les leçons de ces incidents. Il est temps pour lui de faire preuve de responsabilité en modérant son discours et en se départissant de tout slogan infamant et funeste. La conquête du pouvoir ne devrait jamais justifier les outrages et les dérives, et il appartient à chacun des acteurs politiques de contribuer à l’apaisement et à la cohésion nationale pour un Gabon uni et prospère.

Laisser un commentaire