A la UnePolitique

Tournée républicaine : Ali Bongo Ondimba en terre pygmée

Ecouter cet article

Durant la deuxième journée de la tournée républicaine dans la Ngounié ce samedi 10 juin, le président de la République est allé à la rencontre d’un des peuples les plus mythiques de notre pays, les Pygmées.Fait qui semble anodin et qui semble être une simple visite, mais pourtant qui revêt une portée symbolique d’une grande importance car historiquement ce peuple de la forêt représente les autochtones du pays.

Ali Bongo Ondimba, fidèle à sa réputation de rassembleur et à sa volonté de ne laisser aucun gabonais sur le côté a donc fait le choix de rencontrer ce peuple qui représente beaucoup pour notre pays. Pour lui, « Ceux-ci font pleinement partie de notre Nation.
Leur apport à la diversité et à la richesse culturelle du Gabon est inestimable.
Gardiens de beaucoup de nos traditions, ils sont à bien des égards une source d’inspiration.
Leur héritage doit être précieusement conservé et valorisé. »

Cette reconnaissance du chef de l’État envers ce peuple quasi oublié par les politicards de l’opposition montre parfaitement que la politique du chef de l’État concerne l’ensemble des gabonais, sans distinctions aucunes.

Dans une interview, l’un des pygmées présent à cette rencontre s’est exprimé en ces termes : « C’est encourageant de voir que vous avez inclus les Pygmées dans votre tournée républicaine et reconnu leur importance au sein de la Nation gabonaise. En effet, les Pygmées apportent une contribution inestimable à la diversité culturelle du Gabon. En tant que gardiens de traditions précieuses, ils représentent une source d’inspiration et leur héritage mérite d’être préservé et valorisé. Votre engagement envers la conservation et la mise en valeur de notre patrimoine est crucial pour assurer la reconnaissance et le respect de cette communauté. »

Laisser un commentaire