A la UneFaits divers

Transport maritime : un deuxième naufrage en l’espace d’un mois

Ecouter cet article

Selon les autorités portuaires du Gabon, le bateau Esther Miracle de la société Royal Coast Marine a coulé, dans la nuit d’hier à aujourd’hui, au large de Libreville. Le navire assurait la desserte entre la capitale gabonaise et la ville de Port-Gentil.

Il était justement en partance pour la cité pétrolière. Avec environ 150 personnes à bord et une importante cargaison de marchandises.

Ses ennuis auraient commencé peu de temps après avoir quitté le quai. L’équipage, qui aurait constaté que le bateau prenait de l’eau, aurait alors décidé de revenir au point de départ. Non sans envoyer des messages de détresse.

Une tentative désespérée. Le bateau de l’eau, tous les occupants ont dû se munir des gilets de sauvetage pour ne pas se noyer.

Si aucune perte en vie humaine n’est signalée pour l’instant, d’importants dégâts matériels sont cependant dénombrés. Notons que c’est le deuxième bateau qui coule à Libreville, en l’espace d’un mois, après celui du février dernier au port môle.

Caroline Bivigou

Laisser un commentaire