A la UnePolitique

Violences basées sur le genre:Les enjeux de la visite du couple présidentiel au commissariat d’Akanda

Ecouter cet article

Accompagné de la Première Dame, Ali Bongo Ondimba s’est rendu ce mardi 25 avril au Commissariat d’Akanda pour y constater comment l’unité spécialisée dans la lutte contre les inégalités basées sur le genre, remplit sa mission d’accueil et de protection des victimes de violences liées au genre, principalement des femmes.

Une visite de terrain au caractère impromptu pour le numéro 1 gabonais et son épouse qui ont voulu s’enquérir des méthodes de travail et des conditions dans lesquelles ces agents exercent afin de protéger et accompagner celles qui subissent ce type de violence.
Lors de cette visite, Sylvia Bongo Ondimba et son époux entendent frapper un grand coup en se tenant du côté des femmes marginalisées et celles qui subissent des discriminations . En effet, en ce mois de célébration de la journée nationale de la femme (ndlr:le 17 avril), c’est avec enthousiasme que cette visite a été accueillie par les agents de ce service innovant du commissariat d’Akanda.

Il est à rappeler que la mise en place de ce service,est l’une des mesures-phares du Programme Gabon Egalité et de la Stratégie de réduction des inégalités de genre, traduite dans la loi en 2021, et qui tiennent à cœur à la Première Dame du Gabon.

Comme l’a rappelé le Président en marge de cette visite : » Rien ne saurait expliquer, a fortiori justifier, la violence. Encore moins celle exercée à l’encontre d’une femme. C’est pourquoi nous ne cesserons de nous battre jusqu’à ce qu’elle soit éradiquée. Au Gabon, c’est une Grande Cause Nationale ».

Laisser un commentaire