A la UneÉconomie

Zones économiques : le Gabon va lancer l’association des organes de gestion en Afrique

Ecouter cet article

Le Gabon a abrité le premier forum des organes de gestion administratives des zones économiques d’Afrique, du 2 au 3 février courant. Durant deux jours, de nombreux pays ont échangé sur le processus de mise en œuvre d’une association des organes de gestion de zones économiques spéciales.

Dans les faits, cette grande messe internationale a permis aux différents acteurs de discuter du développement des zones économiques spéciales. En clair, les délégations du Congo Brazzaville, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, de la Guinée Équatoriale, de la Guinée Conakry, du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal, du Tchad, du Togo, de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Turquie, ont au cours des débats, apporté leur savoir-faire en la matière.

Lors des travaux d’ouverture, le ministre de la Promotion des investissements, charge du climat des affaires, Hugues Mbadinga Madiya, a précisé « qu’à travers des zones économiques spéciales, le Gabon souhaite attirer plus d’investisseurs directs étrangers tout en améliorant le taux d’exportation et favoriser la création d’emplois« .

De plus, la rencontre de Libreville devrait apporter des réponses optimales  du rôle des autorités administratives dans la gestion de ces zones économiques (ZES).

Aussi, les différentes parties ont signé un protocole d’accord portant sur l’association des organes de gestion des ZES.

 

 

Jean Marc Azizet
Plus de publications

Laisser un commentaire